Bioéthique : adoption du projet de loi en 1ère lecture à l'Assemblée nationale

Bioéthique : adoption du projet de loi en 1ère lecture à l'Assemblée nationale

15 oct. 2019

Bioéthique : adoption du projet de loi en 1ère lecture à l'Assemblée nationale

 

C’est avec fierté que j’ai voté ce jour pour le projet de loi de bioéthique en première lecture à l’Assemblée nationale, après avoir mûrement pesé les arguments des uns et des autres car les doutes et les questionnements traversent l'esprit des députés lors de l'examen d'un tel texte. 

Celui-ci contient de grandes avancées, en lien avec les progrès de la connaissance dans les domaines de la biologie, de la médecine et de la santé :



- L’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes et aux femmes célibataires, en sécurisant la filiation. L’engagement du Président de la République est tenu, je m’en félicite.



- La possibilité pour les personnes nées de PMA avec tiers donneur d’accéder à leurs origines biologiques au moment de leurs 18 ans, si elles le souhaitent.



 - L’autorisation de l’autoconservation des gamètes sans motif médical, pour les femmes et les hommes.



- L'élargissement des possibilités de recours aux dons croisés d’organes, pour faciliter l’accès aux greffes qui sauvent des vies.



- L’encadrement de la recherche sur l’embryon et les cellules souches embryonnaires.



Enfin, je tiens à souligner la qualité du débat qui s’est tenu de façon apaisée, digne et respectueuse des opinions de chacun, tant en commission spéciale que dans l’hémicycle.