Déclaration de politique générale du Premier ministre à l'Assemblée nationale

Déclaration de politique générale du Premier ministre à l'Assemblée nationale

12 juin 2019

Déclaration de politique générale du Premier ministre à l'Assemblée nationale

 

 

Promouvoir un modèle économique plus respectueux de notre environnement, consolider et moderniser notre modèle de protection sociale, tel est le cap de l’acte II du quinquennat auquel je souscris.

 

C’est pourquoi j’ai voté pour la déclaration de politique générale du Gouvernement.

 

La première priorité, c’est l’accélération de la transition écologique. Ce n’est pas une option, c’est une exigence pour les générations futures et pour notre planète.

 

Le développement des énergies renouvelables, en particulier l’éolien en mer, la promotion de mobilités plus propres et la lutte contre le gaspillage constituent trois grands chantiers. Mais il faudra aller plus loin pour être à la hauteur du défi que représente le réchauffement climatique.

 

 

La seconde priorité, c’est la justice sociale autour de deux grandes réformes attendues par les Français :

 

- La mise en place progressive d’un régime universel de retraite plus simple et plus équitable qui préserve le système par répartition.

 

- L’amélioration de la prise en charge du grand âge et de la dépendance pour relever le défi du vieillissement de la population, avec humanité et solidarité.

 

Enfin, je tiens à saluer l’ouverture de la procréation médicalement assistée pour toutes les femmes, dans le cadre du projet de loi de bioéthique à l’automne prochain. La conquête de ce nouveau droit, c’est une promesse du Président de la République, c’est une avancée pour les femmes, c’est un grand pas pour l’égalité.