Pacte d'accessibilité et contrat d'action publique pour la Bretagne

Pacte d'accessibilité et contrat d'action publique pour la Bretagne

8 févr. 2019

Pacte d'accessibilité et contrat d'action publique pour la Bretagne

 

A la suite du discours du Président de la République à Quimper le 21 juin 2018, une nouvelle relation entre l’Etat et la région Bretagne s’ouvre, à travers la signature du Pacte d'accessibilité pour la Bretagne et du Contrat d'action publique par le Premier ministre Edouard PHILIPPE et le Président du Conseil régional Loïg CHESNAIS-GIRARD.

 

Le Pacte d’accessibilité pour la Bretagne constitue la traduction d’engagements concrets pris par le Gouvernement, liés à l’abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Il prévoit notamment l’accélération du rythme de mise en 2x2 voies de la route nationale 164, essentielle pour le centre Bretagne, ou encore la cession de terrains permettant d’agrandir l’aéroport de Rennes.

 

Le contrat d’action publique permet d’expérimenter et de mettre en œuvre la différenciation que j’appelle de mes vœux. Ce sera en particulier le cas pour les langues régionales ou la politique du logement, avec la déconcentration du zonage du dispositif fiscal Pinel afin de s’adapter au mieux aux besoins du territoire.

 

Je tiens à saluer ces avancées concrètes pour les Bretonnes et les Bretons. A l’avenir, je souhaite que cette première étape du « pacte girondin » soit amplifiée et poursuivie.