Réaction aux résultats des élections européennes du 26 mai 2019

Réaction aux résultats des élections européennes du 26 mai 2019

27 mai 2019

Réaction aux résultats des élections européennes du 26 mai 2019


Les élections européennes du 26 mai 2019 sont riches d’enseignements :

 

- Tout d'abord, la participation est supérieure au précédent scrutin de 2014 en s'établissant à 50,12%. Ce regain de participation est un signe de vitalité démocratique que je tiens à saluer, même s'il reste insuffisant. 

 

- A l’échelle européenne, comme en France, les listes favorables à la construction européenne sont majoritaires. Une majorité inédite et plus progressiste à l’échelle de l’Europe est même à portée de main. 

 

- La mise en évidence de l’urgence climatique, largement partagée, est un message fort adressé par les peuples européens au reste du monde.

 

- A l’échelle française, si on ne peut que regretter amèrement de voir le Rassemblement national en tête des suffrages, constatons qu’il est talonné par la liste « Renaissance » qui réalise un score très honorable compte tenu de l’inévitable difficulté qu’engendre l’exercice des responsabilités.

 

- Dans un paysage politique national largement recomposé, la Bretagne demeure une terre progressiste et réticente à l’égard des extrêmes : c’est une satisfaction.